« On quitte le week-end pour rejoindre nos campagnes, avec du covoiturage régulier avec des gens de la famille ou des amis »

« Le dernier au départ de Caen étant à 18h18, je dois m’arranger tous les jours pour rentrer chez moi après mes cours. »

« Je partage une voiture avec mon frère »

« Je vis à dix Km de Caen mais je n’y vais pas souvent car c’est trop compliqué avec ma voiture. »

« J’alterne entre les différents centres commerciaux en fonction de mes besoins »

« Se rendre dans le centre-ville de Caen est une torture »

« On vient dans le centre pour déjeuner le midi. Nos parents nous déposent et viennent nous chercher en voiture »

« Les jeunes qui vivent loin du centre ne savent pas où dormir quand ils restent le soir »

« Je viens de Falaises mais je loge chez mon frère pour les études »

« Je mets 2h aller-retour chaque jour pour 150 euros par mois parce que je vis là où il n’y a rien. »

Les élus : « Dans le périurbain les accidents de la vie sont encore plus durs à encaisser »

Les élus : « Nous ne sommes pas assez ruraux pour avoir des Transports à la Demande, mais trop pour avoir un vrai bus »

« Je marche, je cours, je fais du vélo parce que je connais les chemins moi! »

« Je marche tous les jours une heure, c’est une ballade que je fais avec mon chien. Parfois par les nouvelles voies vertes. »

« De Cagny, comment aller à la plage à vélo, il faut être motivés! »

« La place c’est super depuis que c’est une zone bleue ! »

« J’ai tous mes copains dans le quartier et je me déplace en BMX. »

« Notre clientèle effectue principalement des trajets conventionnés »

Le maire : « Se déplacer c’est compliqué pour les personnes handicapés, seules, sans permis »

Les élus : « La place des marronniers : aujourd’hui c’est un parking sans qualité … demain une place ? »

L’élu : « Les transports, ça pose problème à partir du collège pour le jeunes »

Le maire : « La piste cyclable : un petit goût d’inachevé »

« Mes enfants sont venus une seule fois en vélo depuis Caen, ils ont dit « plus jamais ça! » »